Replay de la visioconférence du 15 Avril 2021 sur l’Afrique : Exporter vers la zone UEMOA – financements, sécurisation des transactions, opportunités et enjeux

Créée le 10 janvier 1994 à Dakar, l’Union économique et Monétaire Ouest Africaine (UEMOA) a pour objectif essentiel, l’édification, en Afrique de l’Ouest, d’un espace économique harmonisé et intégré, au sein duquel est assurée une totale liberté de circulation des personnes, des capitaux, des biens, des services et des facteurs de production, ainsi que la jouissance effective du droit d’exercice et d’établissement pour les professions libérales, de résidence pour les citoyens sur l’ensemble du territoire communautaire. (1)

Huit Etats côtiers et sahéliens, liés par l’usage d’une monnaie commune, le FCFA et bénéficiant de traditions culturelles communes, composent l’UEMOA : le Bénin, le Burkina, la Côte d’Ivoire, la Guinée-Bissau, le Mali, le Niger, le Sénégal et le Togo. L’UEMOA couvre une superficie de 3 506 126 km2 et compte 120,2 millions d’habitants. Le taux de croissance du PIB, à prix constant, est de 6,7% en 2017. (Source: INS/C. UEMOA : RSM juin 2018).

RÉSUMÉ:

Le jeudi 15 avril dernier a eu lieu l’atelier sur l’Afrique : “Exporter vers la zone UEMOA – financements, sécurisation des transactions, opportunités et enjeux” qui avait pour objectif d’organiser en collaboration avec Mahabadi Consulting, la BPGO et NATIXIS, un échange sur l’export vers la zone UEMOA et ce que cela implique sur le plan financier (crédits documentaires, possibilités de financements, sécurisations des transactions, garanties des préfinancements et des cautions, assurance-crédit, crédits exports). Nous avons également abordé le projet de création de la nouvelle monnaie : l’ECO.

 

REPLAY:

 

PROGRAMME & INTERVENANTS :

  • Intervention de Miguel FOLLY, NATIXIS CIB : les perspectives de ce marché, les spécificités pays, recommandations (focus sur quelques pays dont le Mali, le Nigéria, la Guinée…)
  • Intervention du Cabinet Fidal : recommandations sur le côté légal :
    • Julie CLAUDE – Avocate associée au sein du département Droit public et co-responsable du Desk Afrique
    • Hugues DE LA FORGE – Avocat associé au sein du département Droit public du cabinet et responsable du Pôle Afrique
  • Témoignages d’entreprises:
  • Session questions/réponses

PARTENAIRES :

 

Pas de commentaire
prev next
Leave a comment